Ouvrir un compte commun – tout ce qu’il faut savoir avant de se lancer

ouvrir un compte communVous souhaitez ouvrir un compte commun ? Retrouvez toutes les informations nécessaires pour que la procédure se passe le mieux possible. Nous décryptons les meilleures offres pour ouvrir un compte bancaire, les étapes pas-à-pas ainsi que les choses à ne pas oublier. Suivez le guide.

Changer de banque : retrouvez le classement

Ouvrir un compte commun en bref

ouvrir un compte communOuvrir un compte commun est souvent une étape importante de la vie d’un couple. Cependant, le compte joint n’est pas réservé aux couples ! Nul besoin d’être mariés, pascés ou en concubinage pour ouvrir un compte commun.

Même si les couples sont souvent les détenteurs de ce type de produits bancaires, deux personnes de la même famille, deux colocataires ou des amis peuvent ouvrir un compte commun. D’ailleurs, le compte joint n’est pas réservé à deux personnes. Il peut y avoir plus de détenteurs. C’est la banque qui fixe le nombre de cotitulaires maximum.

Ouvrir un compte commun demande seulement quelques conditions :

  • Être majeurs.
  • Résider en France physiquement et fiscalement.
  • Et remplir les conditions d’accès déterminées par la banque.

Les meilleures offres pour ouvrir un compte commun

Toutes les banques (ou presque) proposent d’ouvrir un compte commun. Sachez d’ailleurs que vous pouvez en posséder plusieurs, tout comme le compte individuel. Par exemple, si vous avez ouvert un compte joint dans une banque traditionnelle pour obtenir votre prêt immobilier, vous pouvez en ouvrir un autre dans une banque en ligne.

 Compte joint avec cartes classiquesCompte joint avec cartes haut de gammeFrais de tenue de compte 
Hellobank !Dès 0€ de revenu minimumDeux Visa
Gratuites
Gratuit► VOIR L’OFFRE
monabanqSans condition de revenu4€ par mois pour deux cartes
soit 48€ par an
Gratuit► VOIR L’OFFRE
bnpVisa classic : 44,50€/an
-50% sur la 2ème carte
= 66,75€/an
Visa Premier : 134€/an
-50% sur la 2ème carte
= 201€/an
24€/an► VOIR L’OFFRE

Dans le tableau ci-dessus, nous vous proposons trois options pour ouvrir un compte commun :

  • Choisir d’ouvrir un compte commun gratuit en ligne chez Hello Bank.
  • Opter pour un compte joint en ligne sans condition avec Monabanq.
  • Préférez un compte commun dans une banque avec agence pour un suivi personnalisé avec BNP Paribas.

Les trois propositions se valent, tout dépend de ce dont vous avez besoin. Hello Bank est bien sûr l’offre la plus intéressante puisqu’il s’agit d’un compte bancaire gratuit. Pour 0€, vous pouvez ouvrir un compte commun muni de deux cartes bancaires. Nous reviendrons plus en détail sur l’offre de compte joint chez Hello Bank dans le paragraphe suivant.

Monabanq permet d’ouvrir un compte commun payant, mais à un prix plus avantageux qu’une banque avec agence. Aucune condition d’accès particulière n’existe pour le compte commun Monabanq. Deux cartes bancaires dans la formule Pratiq couteront 48€/an. Cependant vous pouvez choisir de ne prendre qu’une seule carte pour le compte commun et diviser ainsi le prix par deux.

En savoir plus sur Monabanq

Enfin, si vous préférez un accompagnement personnalisé, vous pouvez ouvrir un compte commun chez BNP Paribas. Le compte joint est ici payant, mais il donne accès à un conseiller dédié ainsi qu’à la possibilité de prendre rendez-vous en agence. Côté prix, la deuxième carte du compte joint est à 50% ramenant le coût du compte bancaire à 90,75€/an (deux cartes Visa Classic + les frais de tenue de compte).

En savoir plus sur l’offre BNP

Ouvrir un compte commun chez Hello Bank

Actuellement, Hello Bank propose la meilleure offre pour ouvrir un compte commun. Gratuitement, vous pouvez ouvrir un compte commun muni de deux cartes Visa Classic à débit immédiat. Aucune condition de revenus, d’utilisation ou autre n’est demandée pour cette offre.

 Visa ClassicVisa Premier
Tarif
GratuiteGratuite
Conditions de revenus
par titulaire
0€ si débit immédiat
1000€ minimum si débit différé
1800€ / mois
Conditions d'utilisation
AucunesAucunes
Plafond de
paiement
1200€ / 30 jours3000€ / 30 jours
Plafond de
retrait
500€ / 7 jours1000€ / 7 jours
Retraits
GratuitsGratuits
Paiement hors
zone euro
2% du prix du paiement2% du prix du paiement
Retraits
hors zone euro
Réseau BNP Paribas : gratuits
Sinon : 2% / opération
Réseau BNP Paribas : gratuits
Sinon : 2% / opération
Chéquier
OuiOui
Frais de tenue de compte
GratuitGratuit
Découvert
250€ à l'ouverture250€ à l'ouverture
► VOIR L’OFFRE► VOIR L’OFFRE

En savoir plus sur Hello Bank

Cependant, comme vous pouvez le voir dans le tableau ci-dessus, si vous souhaitez obtenir des cartes Visa Premier ou un débit différé sur les cartes Visa Classic, un minimum de revenu sera exigé. Voici les conditions :

  • Carte Visa Classic à débit immédiat : dès 0€ de revenu.
  • Visa Classic à débit différé : à partir de 1000€ de revenu mensuel par titulaire.
  • Visa Premier à débit différé : à partir de 1800€ par titulaire.
  • Et la Visa Infinite à débit différé : à partir de 5000€ de revenu mensuel ou 25000€ d’épargne chez Hello bank. Cette carte est payante à hauteur de 240€/an.

Peu importe les cartes bancaires que vous choisissez pour ouvrir un compte commun chez Hello Bank, tous les frais à l’étranger sont gratuits. C’est donc une bonne solution de banque pour voyager avec un compte joint, surtout si vous pouvez souscrire aux cartes Visa Premier.

À noter : les conditions de revenus ne vous imposent pas de domicilier votre salaire.

3 questions sur le compte commun

Qui peut ouvrir un compte commun ?

ouvrir un compte communDans les faits, ouvrir un compte commun revient à ouvrir un compte individuel…mais à deux ! Ce qui signifie que les conditions sont les mêmes que pour un compte individuel. Ainsi, les cotitulaires doivent respecter certains critères :

  • Être majeur.
  • Résider en France.
  • Payer leurs impôts en France.

Ensuite, ils doivent se conformer aux conditions de la banque choisie. Conditions de revenus, d’utilisation, d’épargne… Cela dépend de la banque et de l’offre sélectionnée.

Si les cotitulaires choisissent d’ouvrir un compte joint en ligne, il leur faudra également présenter chacun un RIB européen. Celui-ci sert à la fois à effectuer un premier versement sur le compte et à s’assurer qu’un organisme bancaire a vérifié leur identité. Il s’agit là d’une obligation légale à laquelle doivent se conformer les banques en ligne.

À noter : un compte commun peut désigner les cotitulaires de deux façons. Soit vous optez pour « Monsieur ou Madame », peu importe l’ordre de désignation. Dans ce cas les cotitulaires peuvent utiliser le compte sans le consentement explicite de l’autre. Soit vous choisissez « Monsieur et Madame », dans ce cas, les deux titulaires doivent signer les chèques et donner leur accord. Cela ne concerne pas les cartes bancaires associées au compte.

Que se passe-t-il en cas d’incident de paiement ?

Une chose est sûre, vous devez être vigilant si vous choisissez d’ouvrir un compte commun. De fait, en cas d’incident de paiement, les cotitulaires sont solidaires des dettes. C’est-à-dire que l’un comme l’autre pourra être fiché bancaire en cas de chèque sans provision.

Pour éviter cela, vous pouvez désigner un responsable unique de l’interdiction bancaire. Cela se fait souvent à l’ouverture du compte commun. Mais, vous pouvez aussi le faire plus tard au besoin.

Peut-on profiter de la mobilité bancaire ?

mobilité bancaireComme pour un compte individuel, vous pouvez tout à fait profiter de la mobilité bancaire avec votre compte joint. Si vous choisissez d’ouvrir un compte commun alors que vous en possédiez un dans une autre banque, vous pouvez demander le rapatriement de vos opérations courantes.

Comment la mobilité bancaire se passe dans les faits ? Vous et votre cotitulaire signez un mandat de mobilité bancaire à votre nouvelle banque. Celle-ci se charge alors de demander le relevé de vos opérations courantes à votre ancienne banque. Elle transmet ensuite vos nouvelles coordonnées bancaires (votre RIB) aux organismes concernés.

  • Il faut que l’opération ait eu lieu au moins deux fois au cours des 13 derniers mois.
  • La mobilité ne prend en compte que les opérations ayant lieu grâce à votre RIB (virement, prélèvements réguliers…).
  • La banque est tenue de transmettre les informations aux établissements. Elle ne doit pas vérifier la prise en compte.

La procédure prend 21 jours ouvrés, soit environ un mois complet. Veillez cependant à vérifier vos chèques en circulation et la prise en compte de vos nouvelles informations bancaires avant de fermer l’ancien compte. Un incident de paiement entraîne vite une interdiction bancaire.

Changer de banque : retrouvez le classement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *