Déserts bancaires – quand les banques ferment de plus en plus d’agences

agence bancaireUne étude récente montre que de plus en plus de banques décident de fermer leurs agences. Cela a pour conséquence de créer de nouveaux déserts bancaires. Mais qu’est-ce qui se cache réellement derrière cette expression ? Quelles sont les conséquences à venir ?

► Changer de banque : retrouver le comparatif

Selon une étude récemment réalisée par Infostat Marketing et MoneyVox, de plus en plus de banques décident de fermer leur agences. Un choix encouragé par une baisse de la fréquentation des usagers et une situation économique compliquée. Le territoire métropolitain aurait ainsi perdu 12% de son réseau depuis 1998, notamment après 2015. Entre 2010 et 2020, cela représente plus de 3 750 agences fermées.

Certaines banques sont plus rapides que d’autres à demander la fermeture de leurs agences. C’est le cas pour HSBC, BNP Paribas et la Société Générale :

  • Entre 2010 et 2020, HSBC aurait fermé 27% de ses agences. Aujourd’hui, il en resterait environ 270.
  • Sur la même période, BNP Paribas a clôturer 22% de ses agences, soit 500 d’entre elles.
  • La Société Générale aurait également fermé 17% de ses agences : un total de 400 de ses enseignes.

Les banques mutualistes sont un peu plus prudentes. Le Crédit Mutuel n’a ainsi supprimé que 3% de son réseau, soit 85 agences.

L’apparition des déserts bancaires

L’expression peut faire peur et elle a de quoi inquiéter. Car la fermeture massive des agences bancaires peut se révéler être problématique lorsque l’on vit en zone rurale, loin des grandes villes. En territoire urbain, il est plus facile de trouver une nouvelle agence près de chez soi.

Comment expliquer ce phénomène ? Les banques sont généralement liées aux zones industrielles : elles s’installent là où les emplois se créent. Bien souvent « dans une zone commerciale plus dynamique, souvent en bordure de ville, où sont installées des entreprises du tertiaire ».

Mais que faire si l’on vit en campagne ? Des maires de petits villages auraient notamment permis l’installation de distributeurs automatiques afin de palier à la fermeture des agences bancaires sur leur territoire. Une solution indispensable notamment pour les commerces aux alentours.

Il reste également la solution des banques en ligne qui proposent désormais les mêmes services qu’une banque traditionnelle, avec des frais réduits.

► Changer de banque : comment faire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *