Peut-on faire confiance aux néobanques ?

Peut-on faire confiance aux néobanques ?Si les néobanques entrent petit à petit dans les habitudes des clients, elles ne sont toutefois pas le premier réflexe d’un bon nombre de personnes. Ces petits nouveaux sur le marché bancaire séduisent de par leur praticité. Mais peut-on faire confiance aux néobanques ? Voyons cela ensemble !

► Trouver la meilleure banque

Quelles sont les néobanques disponibles ?

Le marché des néobanques a grandement évolué depuis son apparition. Ainsi, vous aurez le choix entre différentes néobanques dont les noms vous diront parfois quelque chose. En effet, certaines néobanques ont réussi à se faire une place ces dernières années. C’est le cas par exemple pour N26, Revolut ou encore, Nickel.

Voici un résumé des néobanques actuellement disponibles (liste non exhaustive) :

NéobanquesTarifsRemarques 
Entre 0€ et 168€/anLicence bancaire européenne
Offre premium disponible
RIB français
► VOIR
L’OFFRE
lydiaEntre 0€/an et 99€/anOffre premium disponible
RIB français
► VOIR
L’OFFRE
nickelEntre 20€/an et 100€/anSouscription en bureaux de tabac► VOIR
L’OFFRE
n26Entre 0€ et 202,80€/anLicence bancaire européenne
Trois offres disponibles : gratuite, N26 You et N26 Métal
RIB Allemand
► VOIR
L’OFFRE
bunqEntre 0€ et 119€/anPas de carte bancaire avec l'offre gratuite► VOIR
L’OFFRE
vivid logoEntre 0€ et 118,80€/anJusqu'à 15 sous-comptes avec IBAN dédié
Cashback inclut avec l'offre Premium
► VOIR
L’OFFRE

Quelles différences entre banque en ligne et néobanque ?

La différence entre une banque en ligne et une néobanque se situe au niveau de la licence bancaire possédée. Ainsi, pour commercialiser des cartes bancaires – comme c’est le cas des néobanques – une licence de paiement suffit amplement. Il n’est toutefois pas possible de proposer des services bancaires comme un chéquier, un découvert autorisé ou encore, des offres de crédit ou d’épargne.

Pour commercialiser un éventail de services plus important, il faut posséder une licence d’établissement de crédit. Grâce à elle, des services comme des offres de crédit, d’assurance ou d’épargne, ainsi que du découvert autorisé ou des moyens de paiement comme un chéquier sont alors possibles. Les banques en ligne possèdent cette licence d’établissement de crédit, à l’instar des banques traditionnelles.

Finalement, peut-on faire confiance aux néobanques ?

Une licence de paiement ne fait pas d’une néobanque une véritable banque, comme c’est le cas pour les banques en ligne. Néanmoins, vous pouvez faire confiance aux néobanques. En effet, celles-ci sont étroitement surveillées. Si vous doutez quant au sérieux de la néobanque qui vous intéresse, vérifiez simplement si elle est inscrite sur le site du regafi.

On vous conseille toutefois d’utiliser une néobanque comme deuxième compte bancaire, plutôt que comme compte bancaire principal. En effet, si les néobanques sont fiables, vous pourriez rencontrer quelques problèmes avec certaines d’entre elles. C’est le cas en ce moment pour N26 qui limite ses ouvertures de compte.

► Banque en ligne : qui choisir ?

Rédigé par Cindy Lapaille
Le 28/05/2022
Modifié le 30/05/2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *