Quel montant minimum pour ouvrir un compte bancaire ?

quel est le montant minimum pour ouvrir un compte bancaireQuel est le montant minimum pour ouvrir un compte bancaire ? Le premier versement est une condition obligatoire pour ouvrir un compte bancaire. Cependant, le montant minimum varie d’une banque à l’autre et d’une offre à l’autre.

Changer de banque : retrouver le comparatif

Le montant minimum pour ouvrir un compte bancaire

Lorsque l’on ouvre un compte bancaire, en ligne ou en agence, il faut y verser une première somme d’argent pour le valider. Ce montant minimum varie en fonction de la banque et en fonction de l’offre.

Dans une banque traditionnelle, il peut être assez bas (20€), mais il peut aussi monter jusqu’à 500€ dans une banque en ligne (Hello Prime chez Hello bank!). Le montant minimum est toujours indiqué par la banque lors de la procédure d’ouverture de compte. Il doit être clairement mentionné dans la convention de compte (le contrat que l’on signe).

Voici quelques exemples de montants minimum dans les banques en ligne :

  • Boursorama Welcome : 50€.
  • Boursorama Ultim : 300€.
  • Hello One : entre 10€ et 300€.
  • Fortuneo : 300€.
  • ING : 300€.
  • Monabanq : 150€.
  • Orange Bank : 50€.

Ouvrir un compte bancaire – les modalités

Lorsque l’on ouvre un compte dans une nouvelle banque, celui-ci n’est actif qu’à partir du premier versement. Dans la plupart des cas, l’ouverture du compte se fait en 5 étapes :

  • Choisir sa banque et son offre.
  • Entrer ses informations personnelles.
  • Signer le contrat électroniquement, par voie postale ou dans l’agence bancaire choisie.
  • Fournir ou télécharger ses pièces justificatives.
  • Effectuer le premier versement.

Ensuite, la banque valide le dossier du client. Si toutes les conditions sont remplies, le compte est actif et le client recevra sous peu ses moyens de paiement (carte et chéquier).

Pour ouvrir un compte individuel ou un compte joint, il faut seulement résider en France et fournir sa pièce d’identité. Les conditions peuvent être durcies par la banque.

Par exemple, les banques en ligne ajoutent souvent le fait de dépendre de l’imposition française uniquement. Elles refusent souvent les étrangers à l’inverse des banques avec agence. Cela s’explique souvent par le coût qu’entraîne la vérification de ces informations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *