Une hausse des frais bancaires de 2,5% en 2022

Banque proLa CLCV (l’association nationale de défense des consommateurs et usagers) a récemment publié son enquête annuelle concernant la tarification bancaire prévue pour 2022. Celle-ci révèle notamment une hausse de 2,5% des frais bancaires pour l’année à venir. Découvrons les détails de cette enquête.

► Changer de banque : retrouver le comparatif

Il s’agit d’un rendez-vous annuel à ne pas manquer lorsqu’on s’intéresse aux changements des frais bancaires. Car chaque année, l’Association nationale de défense des consommateurs – plus simplement appelée CLCV – publie sa grande enquête sur la tarification bancaire.

Pour ce faire, la CLCV a comparé les frais bancaires en vigueur au 1er février 2022 de 127 établissements bancaires, en France métropolitaine mais également en outre-mer. Elle a également comparé les offres dites « à la carte » aux packs bancaires.

>> Découvrez les banques sans frais

+2,5% sur les frais bancaires

Pour 2022, les résultats révèlent une hausse des frais bancaires. La CLCV a notamment calculé une augmentation de 2,5%. L’évolution varie toutefois selon le profil de consommateur :

  • +2,58% pour les petits consommateurs
  • 2,70% pour les consommateurs moyens

Pour les gros consommateurs, les frais bancaires sont relativement stables avec une hausse de 0,27%.

La CLCV remarque également une hausse pour tous les profils de consommateurs dans les banques dites nationales (c’est-à-dire les banques qui proposent une tarification identique dans toute la France) sur ce qui est considéré comme « la meilleure offre » bancaire.

D’autres frais bancaires ont augmenté comme :

  • Le prix des chèques de banque : +3,2%
  • La désolidarisation d’un compte joint : +0,9%
  • Le transfert d’un PEL (si vous avez besoin de changer de banque avec un PEL) : +2,3%

Pourquoi une telle hausse ?

Il s’agit d’une conséquence directe de l’augmentation du coût des cartes bancaires à débit immédiat (+1,3%) mais également des frais de tenue de compte (+2,4%).

Il faut aussi noter une modification de certaines offres de packs bancaires qui ont « eu un impact pour certaines caisses régionales ».

Il ne faut pas non plus oublier l’évolution des usages concernant les retraits d’espèces en agence. Avec la fermeture de nombreux distributeurs automatiques, les consommateurs sont plus souvent amenés à retirer de l’argent dans les DAB hors du réseau de leur banque. La CLCV a ainsi remarqué une baisse du nombre de retraits gratuits hors réseau, entraînant ainsi plus rapidement des frais de retraits aux distributeurs.

► Changer de banque : comment faire ?

Rédigé par Cindy Lapaille
Le 12/02/2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.