Baisse de 17% des frais bancaires pour les plus précaires

frais bancaires précairesLe rapport annuel de l’Observatoire de l’inclusion bancaire publié ce mercredi 22 juin 2022 par la Banque de France nous indique que les frais bancaires continuent de baisser pour les plus précaires.

► Comment changer de banque facilement ?

Réduction du montant annuel des frais bancaires pour les clients fragiles

L’Observatoire de l’inclusion bancaire révèle que le montant annuel moyen des frais d’incidents bancaires des clients précaires s’est réduit de 17% en 2021 par rapport à 2020. Le montant moyen annuel atteint 118€ par an.

Cette réduction a été entraînée par plusieurs mesures, notamment une meilleure identifications des clients fragiles. Fin 2021, 4,1 millions de clients étaient considérés comme fragiles, ce qui représente une augmentation de 8%.

Les mesures de détection des clients fragiles sont plus préventives et inclusives. Cela a aussi conduit à une réduction du nombre de dossiers de surendettement ou d’inscription aux fichiers d’incidents de paiements.

Un plafonnement des frais d’incidents bancaires

Qui sont les clients fragiles ? Depuis 2020, un décret encadre la définition de ce qu’est un client fragile, comme le rappelle l’Observatoire : « Depuis le 1er novembre 2020, tout client dont les revenus sont inférieurs au seuil défini par sa banque, ayant subi au moins cinq incidents ou irrégularités sur son compte au cours du même mois, doit être considéré immédiatement, et pour au moins trois mois, comme fragile. »

Les consommateurs identifiés comme clients fragiles peuvent ainsi bénéficier d’un plafonnement des frais d’incidents de paiements :

  • 25€ par mois pour les clients fragiles
  • 20€ par mois et 200€ par an pour les bénéficiaires de l’offre spécifique. C’est une offre pour les clients fragiles proposée par les banques en ligne et les banques traditionnelles.

Le rapport nous apprend qu’au Crédit Mutuel-CIC, les clients qui ont l’offre spécifique sont totalement exonérés de frais d’incidents bancaires.

Toutefois, un consommateur ne peut être identifié comme client fragile que s’il ne dépasse pas un certain seuil de revenus, seuil fixé librement par les banques et parfois très différent d’un établissement à l’autre. Ainsi, nombre de clients ne peuvent bénéficier de ce plafonnement. Si les frais d’incidents ont baissé pour les clients fragiles, qu’en est-il des autres ?

>> Lire aussi banque sans frais bancaires

► Changer de banque : retrouver le comparatif

Rédigé par Lucie Rousselot
Le 23/06/2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.