BNP Paribas, la banque la plus polluante de France ?

banque verteSi vous êtes client à la BNP Paribas, votre argent – y compris celui qui dort sur votre compte courant – participe très probablement au financement des énergies fossiles. Même si toutes les grandes banques agissent de même, la BNP Paribas serait, selon trois ONG, la banque la plus polluante de France.

► Trouver la meilleure banque

55 milliards de dollars. Ce serait le montant du financement des énergies fossiles de la BNP Paribas entre 2016 et 2021, faisant d’elle la banque la plus polluante de France, mais aussi « le premier financeur européen et 5e mondial du développement des énergies fossiles ».

Trois associations (Oxfam France, Les Amis de la Terre France et Notre affaire à tous) viennent de mettre en demeure la banque de cesser ses investissements dans un délai de trois mois. Une fois l’ultimatum écoulé, elles comptent saisir le tribunal judiciaire de Paris pour lancer le « premier contentieux climatique au monde ».

Pour ce procès, les associations s’appuient sur le devoir de vigilance, entré en vigueur en 2017, qui oblige les multinationales françaises à identifier les risques et à prévenir les atteintes graves à l’environnement et aux droits humains pouvant résulter de leurs activités.

>> Retrouvez notre avis BNP Paribas

La pire… mais pas la seule

Si, selon les associations, la BNP Paribas semble être la plus mauvaise élève, elle est cependant loin d’être la seule à financer les énergies fossiles, ou d’autres projets très contestables du point de vue écologique.

Entre 2016 et 2021 toujours, HSBC aurait investi 54 milliards de dollars dans les énergies fossiles, la Société Générale, 33 milliards, et 32 milliards pour le Crédit Agricole. Les quelques actions mises en place par les banques sont très loin de contrebalancer ces investissements.

Que faire en tant que client ? Si vous ne souhaitez pas que votre argent puisse participer au financement des énergies fossiles, vous devrez changer de banque pour un établissement plus respectueux. Ceux-ci sont encore rares, même si les initiatives se multiplient. On trouve notamment la Nef, qui cherche actuellement à lever des fonds pour proposer davantage de produits, ou encore Helios et GreenGot.
Rédigé par Claire Krust
Le 26/10/2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *