Découverts bancaires – 46% des français concernés en 2021

Découvert bancaireUne nouvelle enquête réalisée par Poll&Roll révèle que les français sont toujours aussi concernés par les découverts bancaires. Ainsi, 46% d’entre eux ont été à découvert au moins une fois dans l’année en 2021 et 19% sont dans le rouge tous les mois. Une amélioration toutefois, si l’on compare aux chiffres de 2020.

► Changer de banque : retrouver le comparatif

Des chiffres qui s’améliorent

Si l’on compare aux chiffres de l’enquête réalisée en 2020, nous pouvons constater que la situation s’améliore. Toutefois, 46% des Français ont tout de même été concernés par le découvert bancaire au moins une fois au cours de l’année 2021 (contre 51% en 2020). 19% des Français sont d’ailleurs « dans le rouge » tous les mois, 13% tous les trimestres et 15% une fois dans l’année.

Découvrez comment trouver une banque sans frais et réduire au maximum vos frais bancaires.

Les Français en difficulté

Pourquoi les Français sont-ils aussi concernés par le découvert bancaire ? Deux raisons peuvent expliquer une telle situation : la précarité de certains ménages et les frais bancaires.

Les familles monoparentales, les couples avec enfants et les actifs aux revenus les plus faibles sont ceux qui se retrouvent le plus régulièrement en situation de découvert. 15% des interrogés n’ont ainsi pas les économies nécessaires pour faire face à une situation imprévue. L’étude démontre notamment que 34% des Français expliquent leur découvert bancaire par une dépense imprévue et 23% d’entre eux par une faute d’inattention.

Des frais trop élevés ?

Les frais bancaires n’aident pas en cas de découvert bancaire. Même en étant client d’une banque avec découvert autorisé, on n’échappe pas aux frais ! On compte notamment 10€ par an pour la mise en place d’un découvert autorisé, en ajoutant le taux du découvert qui varie entre 7% et 15% (selon si vous êtes dans une banque en ligne ou une banque traditionnelle).

Et lorsqu’il s’agit d’un découvert bancaire non autorisé, la situation se complique. Entre les commissions d’intervention (plafonnées à 8€/commission et 80€ maximum par mois), les agios (entre 16% et 21% du montant du découvert non autorisé) et la « lettre d’information pour compte débiteur non autorisé » (environ 10€ selon l’établissement bancaire), les frais bancaires pour découvert montent vite !

>> À lire aussi : quelles sont les banques en ligne sans découvert ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *