ING cesse totalement son activité de banque en ligne en France

INGCe n’est pas une surprise : ING a récemment annoncé la fin définitive de son activité de banque en ligne en France. Depuis juin 2021, cette banque néérlandaise avait lancé une revue stratégique. L’annonce effectuée le 21 décembre 2021 met donc un terme au suspens. S’en suivra une suppression de 460 postes pour un total de 700 salariés.

► Changer de banque : retrouver le comparatif

ING quitte la France

C’est donc officiel depuis la publication du communiqué de presse le 21 décembre 2021. ING se retire du marché de la banque en ligne en France mais annonce tout de même maintenir « ses activités en France avec comme objectifs de consolider sa place sur le marché et son positionnement de banque de référence en matière de finance durable ». 

Une décision prise comme conclusion de la revue stratégique lancée en juin 2021, suite à « des difficultés liées au contexte économique actuel, et notamment la faiblesse des taux d’intérêt, des résultats financiers négatifs enregistrés par la banque en ligne ces dernières années et de sa part de marché relativement limitée ».

Une stratégie de reprise

Présente en France depuis 2000 et avec environ 1 million de clients, ING cherche désormais un repreneur en étudiant « la possibilité de conclure un accord concernant son portefeuille de clients ».

La Société Générale (pour sa banque en ligne Boursorama Banque), le Crédit Mutuel Arkéo ou encore, le Crédit Mutuel Alliance Fédérale seraient d’éventuels candidats selon les dernières informations diffusées. Néanmoins, la Société Générale ne serait intéressée que par la reprise de l’ensemble du portefeuille sauf les crédits immobiliers. Ce qui pourrait mettre en péril un éventuel accord puisqu’ING souhaite céder son portefeuille dans son intégralité.

Mais pour le moment, rien ne semble décidé. En attendant, les clients d’ING continuent à accéder à leur compte bancaire ainsi qu’aux différents services proposés par leur banque en ligne. Et en temps voulu, « clients et partenaires seront informés individuellement avant tout changement concernant les produits et services ».

Si vous êtes client ING, vous pouvez déjà demander à changer de banque néanmoins, vous pouvez prendre votre temps car vous ne serez pas concerné dans l’immédiat.

460 postes supprimés

Cette décision va d’abord impacter les salariés d’ING, bien avant que les clients ne remarquent un changement. Ainsi, le départ d’ING devrait entraîner la suppression de 460 postes (et toucher ainsi 700 employés). Un accord a notamment été signé avec des organisations syndicales dans le cadre d’un Plan de Sauvegarde de l’Emploi (PSE).

Une situation qui n’est malheureusement pas inédite puisque fin 2020, ING avait déjà fermé une cinquantaine d’agences pour réduire ses effectifs et son activité en Belgique. C’est donc désormais au tour de la France.

Un porte-parole d’ING a notamment annoncé au journal Le Monde que « les salariés quitteront progressivement l’entreprise à partir de mars 2022 ». D’ici là, un repreneur devrait être désigné.

► Changer de banque : comment faire ?

Rédigé par Cindy Lapaille
Le 28/12/2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *