Une augmentation de 5% pour certains frais bancaires en 2022

Une augmentation de 5% pour certains frais bancaires en 2022Comme chaque année, l’Observatoire des tarifs bancaires fait son bilan. Cet organisme lié à la Banque de France révèle ainsi l’évolution des tarifs bancaires. Quels changements importants sont à noter ?

► Changer de banque : retrouver le comparatif

Une hausse sous-estimée de certains frais

L’Observatoire des tarifs bancaires avait annoncé quelques hausses. Malheureusement, certaines d’entre elles ont été largement sous-estimées.

Que ce soit chez les banques en ligne ou les banques traditionnelles, on note notamment une hausse significative sur les tarifs suivants :

  • Les frais de virement occasionnel en agence : +5,32%
  • Les frais de tenue de compte : +4,33%
  • La cotisation annuelle d’une carte bancaire à autorisation systématique : +2,09%

Effectuer un virement occasionnel en agence coûte désormais 0,34€ de plus qu’en début d’année. Les frais de tenue de compte – quant à eux – connaissent une augmentation de 0,84€. Enfin, votre carte bancaire à autorisation systématique vous coûtera 0,64€ supplémentaires.

D’autres tarifs ont également augmenté, mais de manière plus modérée. C’est le cas notamment du prix d’une carte bancaire à débit différé (+0,81%), ainsi que le prix d’une carte bancaire à débit immédiat (+1,19%).

On compte un seul tarif bancaire en baisse : le prix de l’abonnement à des services de banque à distance (soit, l’utilisation de votre compte bancaire via l’application mobile de votre banque). Ce tarif connaît ainsi une baisse de 9,52% (soit une économie moyenne de 0,02€).

>> Quelle carte bancaire choisir ?

Stabilité générale des frais bancaires

Si certains tarifs ont évolué de manière conséquente, l’Observatoire des tarifs bancaires relève toutefois une stabilité générale des frais bancaires. Maya Atig (directrice générale de la Fédération française bancaire), explique ainsi que « dans leur ensemble, les tarifs bancaires représentent 0,45% du budget des ménages, avec des évolutions qui restent, dans le temps, nettement inférieures à l’inflation générale et surtout celle des autres services utilisés par les ménages ».

Une stabilité qui devrait durer grâce à la promesse des banques, qui se sont engagées à ne pas augmenter leurs tarifs de plus de 2% en 2023. Certains établissements bancaires allant même au-delà, avec un gel total de leurs tarifs, comme c’est le cas de la BNP Paribas. Une aubaine pour ceux qui ont récemment décidé d’ouvrir un compte bancaire BNP Paribas.

Pour en savoir plus, vous pouvez découvrir le rapport complet de l’Observatoire des tarifs bancaires ici.

Rédigé par Cindy Lapaille
Le 21/10/2022
Modifié le 24/10/2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *