Virements instantanés – la Banque Centrale demande une réduction des frais

virements instantanésLes virements instantanés peinent à décoller, malgré leur lancement en 2017. La faute aux frais imposés par les banques françaises qui ont de quoi démotiver : entre 0,80€ et 1€ selon votre banque. Aujourd’hui, la Banque Centrale Européenne impose aux banques de nouvelles règles.

► Trouver la meilleure banque

Une demande de la BCE

La BCE (Banque Centrale Européenne) demande ainsi aux banques françaises de baisser les frais des virements instantanés.

L’objectif ? Encourager les français à utiliser plus souvent ce type de paiement afin qu’il finisse, au final, par remplacer l’utilisation des chèques mais aussi par concurrencer les américains Visa, MasterCard et les GAFA.

En 2020, la FBC (Fédération bancaire française) estimait que ce moyen de paiement représentait seulement 1% des virements effectués en France.

La BCE avait pourtant parié sur ce nouveau moyen de paiement : en effet, celui-ci est prometteur. Il permet notamment de supprimer les délais de transfert d’argent. La BCE avait notamment baissé les frais pour les banques afin de les encourager à mettre en place les virements instantanés.

Qu’est-ce qu’un virement instantané ?

Lancé en 2017, les virements instantanés devaient devenir un moyen de paiement très utilisé. Pourquoi ? Contrairement aux virements traditionnels qui prennent entre 24h et 72h pour être effectués, les virements instantanés entraînent l’arrivée de l’argent sur le compte en maximum 10 secondes.

De plus, le temps de transmission des virements traditionnels sont parfois rallongés en cas de week-end ou de jour férié. Tandis que les virements instantanés sont effectifs 24h/24 et 7j/h. 

Des frais bancaires supplémentaires

La plupart des banques font payer des frais supplémentaires lors de l’utilisation des virements instantanés. Ainsi, il faut compter entre 0,80€ et 1€ de frais bancaires supplémentaires lorsque l’on effectue un virement instantané.

Il est aussi parfois compliqué de savoir si la banque propose ce service et à quel prix. Fabio Panetta – membre du directoire de la BCE – a notamment demandé aux banques françaises « que les prix ne soient ni excessifs ni cachés aux consommateurs ».

Ainsi, si certaines banques sans frais proposent les virements instantanés gratuitement, ce n’est pas le cas de toutes les banques. Par exemple (liste non exhaustive) :

  • Boursorama Banque : gratuit
  • Société Générale : 0,80€
  • Hello bank : gratuit si Hello Prime, sinon 1€
  • Monabanq : 1€
  • BNP Paribas : 1€
  • CIC : 1€

Certaines banques ne proposent pas encore ce service bancaire.

Si vous souhaitez par exemple ouvrir un deuxième compte bancaire, les virements instantanés pourraient être un service bancaire intéressant. Il faut alors bien penser à vérifier les frais imposés par la banque.

Pourquoi faire payer des frais bancaires ?

Les banques affirment mettre en place des frais supplémentaires afin de pouvoir développer au mieux ce service bancaire. En effet, lorsque ce moyen de paiement n’existe pas encore au sein d’une banque, il faut le développer afin de pouvoir le mettre en place. Il y aurait donc des coûts de développement informatique mais aussi des coûts de maintenance à prévoir.

► Changer de banque : comment faire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *