Des frais bancaires quasi-stables selon l’Observatoire des tarifs bancaires

frais bancairesComme tous les ans depuis 2011, le CCSF (Comité consultatif du secteur financier) a publié son Observatoire des tarifs bancaires pour l’année 2021. Une étude qui permet de montrer que les frais bancaires restent quasi-stables si on les compare aux chiffres récoltés en 2020.

► Changer de banque : retrouver le comparatif

C’est en analysant les plaquettes tarifaires de 109 établissements bancaires (banques traditionnelles comme banques en ligne) que le CCSF a pu présenter son analyse. L’Observatoire des tarifs bancaires 2021 révèle ainsi que la plupart des frais bancaires sont restés stables ou quasi-stables.

L’évolution des frais en 2021

Une seule ligne tarifaire a connu une diminution de 9 centimes d’euros : l’abonnement à des produits offrant des alertes sur la situation du compte par SMS.

Les tarifs stables

6 lignes tarifaires n’ont pas ou presque pas évolué depuis 2020 :

  • La cotisation annuelle pour une carte bancaire à débit différé
  • La mise en place d’un mandat de prélèvement SEPA
  • La Commission d’intervention
  • L’abonnement aux services de banque à distance
  • Le coût (unitaire) d’un virement SEPA occasionnel en ligne

Les tarifs en augmentation

En comparaison, 7 lignes tarifaires connaissent une augmentation (entre 1 et 42 centimes d’euros) :

  • Les frais de tenue de compte
  • La cotisation annuelle pour une carte bancaire à autorisation systématique
  • La cotisation annuelle pour une carte bancaire à débit immédiat
  • Le coût (unitaire) d’un virement SEPA occasionnel en agence
  • La cotisation d’une assurance perte ou vol des moyens de paiement
  • Le coût d’un retrait d’espèces dans un distributeur d’une autre banque (en euro, dans la zone euro)
  • Le coût (unitaire) d’une alerte SMS concernant la situation de votre compte

En tête des augmentations de tarifs : les alertes SMS qui ont connu une hausse de 8% par rapport à 2020, suivies par les frais de tenue de compte avec 1,85% de plus par rapport à l’année précédente.

Souscrire chez la banque la moins chère peut permettre de réaliser des économies.

Frais bancaires – en bref

Les frais d’incidents bancaires n’ont ainsi quasiment pas été impactés puisque l’étude « n’a constaté aucune évolution notable en termes de tarifs entre le 31 décembre 2020 et le 5 janvier 2021 ». Cela ne concerne pas les banques gratuites.

Tandis que l’augmentation des frais de tenue serait « davantage une généralisation de la tarification de ce produit qu’une augmentation du prix de ce service dont le prix moyen se tient dans une fourchette étroite entre 15 et 30 euros par an ».

Ainsi, en 2011, 52% des banques ne facturaient pas de frais de tenue de compte contre 11% des établissements bancaires actuels.

>> À lire aussi : quelles sont les banques sans frais ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *